POÉSIE – PRIÈRE du Rav Daniel Abdelhak

POÉSIE – PRIÈRE du Rav Daniel Abdelhak écrite à l’hôpital Laniado  NETANYA – ISRAËL, Veille de Hochaana Rabba 5781

 

MODÉ ANI LÉFANEHA MELEH HAY VÉKAYAM
CHÉHÉHZARTA BI NICHEMATI BEHEMLA, RABBA EMOUNATEHA

On ne t’apprécie jamais assez, notre chère VIE
Comme au moment où, partir tu en as ENVIE

On s’aperçoit alors que le Cadeau Divin dénommé SANTÉ
N’est que le fruit de son extrême BONTÉ

Respirer constamment sans GÊNE
Sans recours permanent à L’OXYGÈNE

Parler marcher voir et ENTENDRE
Sentir manger étudier et COMPRENDRE

Tant de gestes qui paraissent une ÉVIDENCE
Sont en réalité toute la beauté de L’EXISTENCE

C’est ce qui nous permet d’appréhender le MONDE
D’en profiter chaque SECONDE

Mais lorsque la mort guette à chaque INSTANT
Plus rien ne paraît IMPORTANT

L’esprit humain et ses PETITESSES
Se minimisent, tous les désirs perdent leur VITESSE

Adieu la recherche du superflu et SUPERFICIEL
Il n’y a plus d’intérêt à L’ARTIFICIEL

On ne veut plus que L’ESSENTIEL
Juste la clémence du CIEL

C’est alors qu’on regrette tout le temps PERDU
Ayant emprunté tant de chemins TORDUS

PAPA tu m’as soumis à une rude ÉPREUVE
Mon Amour pour toi, tu en as voulu la PREUVE

Depuis l’attaque de ce VIRUS
Ma vie s’est transformée en montagnes RUSSES

Ballotté d’une douleur à un autre MALAISE
Comme un Bouc-émissaire du haut de la FALAISE

Mais même dans ma profonde DOULEUR
Avec toi je ne craignais aucun MALHEUR

Tu as toujours été ma source de BONHEUR
Ma Lumière éclatante à chacune de mes HEURES

J’ai donc compris que cette situation ÉGALEMENT
N’était que pour mon bien-être TOTALEMENT

Hachem Source de Miséricorde et de PITIÉ
Son amour n’est jamais qu’à MOITIÉ

Même dans sa rigueur il est plein de DOUCEUR
Quand il sévit, il est BÉNISSEUR

Alors je te remercie de tout CŒUR
À toi mon PROTECTEUR

Je te demande PARDON
Et de la vie, m’en faire DON

Si tu me juges en SOLITAIRE
Je suis perdu, face à TERRE

Mais j’appartiens à un peuple SOLIDAIRE
Même si dispersé,dans les 4 coins de la TERRE

Mes frères et sœurs ont créé une grande CHAÎNE
Je me sens fort comme un CHÊNE

Leurs nombreuses et ferventes PRIÈRES
Auprès de ton Trône, comme des faisceaux de LUMIÈRE

Parviendront à assouplir la sévérité de ton JUGEMENT
À radoucir davantage ton regard CLÉMENT

PAPA tu m’as offert une Âme pure et BELLE
Je ne veux pas te décevoir, je veux te la rendre encore plus BELLE

Laisse moi s’il te plaît le temps de te la rendre BRILLANTE
Comme tu me l’as donnée SCINTILLANTE

Faire une vraie Techouva prend du TEMPS
Permets-moi de vivre de nombreux PRINTEMPS

Ta TORA infiniment grande,profonde,LARGE
Un océan qui nécessite de prendre le LARGE

Je n’ai même pas eu accès à une goutte de la MER
Je commence à peine à balbutier, comme un bébé dans les bras de sa MÈRE

Lorsque je comprends un mot de ta Divine SAGESSE
C’est pour moi la plus grande RICHESSE

Je veux apprendre ta magnifique Tora comprendre PARTAGER
Approfondir développer ENCOURAGER

Je saurais pertinemment que j’ai survécu Grâce à TOI
Mon existence sera entièrement dévouée POUR TOI

Tends moi Bévakacha ta main pleine de TENDRESSE
Et accorde moi ton Aide, tu es ma Seule ADRESSE

Supplications de ton serviteur fidèle Daniel Rahamim Fils de ta servante dévouée Devorah Jacqueline

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.