68e goutte d’Emouna : Ségoula pour la Parnassa

BECHEM HACHEM NAASSE VENATSLIAKH
Bné Brak, 04.02.20 – 9 Chevat 5780 (68ème GOUTTE)
BECHALAKH

Ségoula pour la Parnassa

 

Chère famille,

C’est aujourd’hui un jour particulier et propice pour demander la Parnassa à Hachem Itbarakh.

Il est de ce fait bénéfique de lire aujourd’hui, jusqu’avant le coucher du soleil, la Paracha de la Manne qui se trouve dans la paracha de Béchalakh (HOUMACH CHEMOT), du verset 4 du chapitre 16 jusqu’à la fin du chapitre, ce qui correspond au paragraphe qui commence à partir de la 5ème montée  et se termine au commencement de la 7ème.  Il est recommandé de lire deux fois le texte en hébreu et une fois le Targoum Ounquelos (traduction en araméen) bien que certains pensent qu’une simple lecture du texte en hébreu puisse suffire.

 J’ai B’H trouvé une merveilleuse explication à l’adresse suivante: http://www.bresslev.info/files/parshathaman.pdf  

D’autres ségoulote, citées dans le commentaire des « quelques gouttes de Lumière pour l’Eternité » qui porte sur la Paracha de la semaine, sont également réputées pour favoriser la parnassa. En voici un extrait:  

  • Faire attention à la pudeur vestimentaire pour la femme et bien se couvrir la tête pour la femme mariée (même divorcée ou veuve). L’ensemble des commentateurs de la Halakha et le Maître du Zohar Hakadoch Rabbi Chimone Bar Yoh’aï rapportent que le non-respect de cette halakha est la cause principale de nombreux problèmes dans la réception de ce qu’Hachem a prévu pour nous. Précisons donc que ce n’est pas une option pour les résidents de Méa Chéarim ou Bné Brak seulement…
  • Réciter mot à mot le birkat hamazone avec kavana, concentration et ferveur.
  • Prier de tout notre cœur en étant convaincu qu’Hachem est le Maître de la Parnassa.
  • Respecter scrupuleusement le Chabbat et bien étudier les lois qui lui sont relatives.
  • Honorer la femme qui apporte, selon la kabala,la Brakha dans la maison. (comme il est rapporté dans la Guémara Baba Metsia)
  • Donner le Maasser (10% de ses revenus) à la Tsédaka. Pour ceux qui souhaitent que nous leur facilitions la tâche, la fondation « Pour un monde meilleur » se fera un devoir de les répartir aux personnes les plus nécessiteuses.

 

Qu’Hachem nous aide et couvre le peuple d’Israël des bénédictions spirituelles et matérielles pour que nous le servions de tout cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.