5e goutte d’Emouna : Alors tu découvriras Hachem, si tu Le cherches !

BÉCHEM HACHEM NA’ASSÉ VÉNATSLIAKH
07.11.19 – 9 Mar ‘Hechvane 5779 (5ème GOUTTE)

LÉKH LEKHA

 

Alors tu découvriras Hachem, si tu Le cherches !

 

Nous avons le grand mérite de vivre au cœur du livre de Béréchit, que nos Sages appellent dans le Traité ‘Avoda Zara, le Sefer Hayachar, le livre des Justes.

Cela ressemble à un géomètre, qui voudrait construire un immeuble, et qui a besoin de règles et d’un matériel homologué pour bâtir avec rectitude. Il en va de même pour nous, qui devons bâtir l’immeuble le plus délicat et le plus important de la création, nous devons nous munir du matériel le plus sophistiqué, pour voir si nous nous élevons dans la droiture. Ce référentiel de base est la Tora.

Á travers les comportements, les actions et les paroles de nos Patriarches et de tous les personnages cités dans le livre de Béréchit, nous devons apprendre à vivre et à nous élever dans le chemin qu’Hachem désire pour nous.

La Guémara dans le Traité Brakhot 5, fait remarquer qu’Avraham a découvert le Nom d’Hachem : ADON-AY.

Avant lui, personne depuis la Création du monde, ne connaissait ce Nom saint, qui signifie littéralement « Mon Maître.»

Comment et pourquoi a-t-il eu le mérite de découvrir l’Éternel au sein d’une génération pervertie, noyée dans le mensonge et l’idolâtrie ?

Rav Moché Roubine, qui fut il y a quelques années, le Roch Kollel de Toulouse, rapporte un Midrach époustouflant, qui nous révèle comment Avraham avait atteint ce niveau.

Un jour, il dormait dans sa tente, quand un filet de lumière vint éblouir ses yeux. Il se réveilla et voulut remercier Celui qui lui avait permis de se réveiller avec tant de délicatesse.

En effet, un animal féroce aurait pu le réveiller en grognant. Il sortit de sa tente et fut caressé par une douce brise, qui le rafraîchit tout entier, lui donnant alors une sensation de plénitude et de sérénité.

Par la suite, il eut soif, il leva les yeux et vit une biche, qui buvait à une source. Il tendit le creux de sa main et s’abreuva de cette eau délicieuse et fraîche.

Il leva les yeux et contempla l’immensité de ce monde, la beauté de l’univers, et fut alors pris d’un désir frénétique de remercier, pour tout ce dont il bénéficiait gratuitement.

Il se mit à méditer pour savoir à qui s’adresser. Qui a créé tout cela ?

Peut-être est-ce le soleil, si puissant et si redoutable ? C’est impossible parce qu’il se retire à un moment de la journée, laissant place à la lune, qui ne peut pas non plus être le Créateur de ces phénomènes.

Peut-être est-ce le vent qui m’a réjoui il y a quelques instants ? C’est impossible, parfois le soleil neutralise le vent.

Peut-être est-ce cette eau délicieuse ? C’est également hors de question, parce que le feu peut évaporer l’eau.

Peut-être est-ce le feu ? C’est peu probable, car l’eau peut éteindre le feu.

Et, il passa ainsi tous les éléments de la Création en revue. Il se mit alors à implorer le Créateur de se dévoiler à lui, afin de pouvoir Le servir, Lui rendre hommage et Lui témoigner sa reconnaissance éternelle, pour tous ces bienfaits infinis.

C’est alors, qu’Hachem se révéla à lui, sous l’attribut de « adon » « Mon Maître », afin de le récompenser de cette quête de Vérité et de reconnaissance dans une génération dominée par l’égoïsme et la recherche du confort.

Un verset du début du livre de Dévarim nous dévoile que c’est ainsi que l’on a la promesse de découvrir Hachem :

« Ce sera alors quand tu rechercheras Hachem de tout ton cœur et de toute ton âme, que tu Le découvriras

Avraham eut le mérite de dévoiler le D. unique dans le monde et de ramener des milliers de fidèles, sur les chemins de la vertu.

Que nous ayons, nous aussi, le mérite de marcher sur les traces d’Avraham Avinou, de mener cette quête de Vérité, d’authenticité, de reconnaissance, qui nous ouvrira les portes de la proximité avec Hachem dans ce monde-ci et pour l’Éternité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.