29e goutte d’Emouna : Le redoutable danger de l’influence

BECHEM HACHEM NA’ASSÉ VÉNATSLIAKH
Bné Brak, 11.12.19 – 13 Kislev 5780 (29ème GOUTTE)

VAYICHLA’H

 

Le redoutable danger de l’influence

 

La paracha Vayichla’h rapporte le douloureux récit du viol de Dina. La fille de Ya’acov, très jeune, fut abusée par Chkhem fils de ‘Hamor, qui s’attacha à elle, et voulut même se marier avec elle.

Quelle audace et quelle folie pour un racha’ notoire que d’abuser de la fille du Maître de la génération, et, d’aller même jusqu’à rêver de l’épouser !

Comme nous savons que rien n’arrive par hasard, et que personne ne peut porter atteinte à son prochain, sans que dans le Ciel cet acte soit décrété au préalable (‘Houlin 7b), nous devons alors nous interroger, pour savoir pourquoi la fille de Ya’acov a-t-elle mérité un tel sort ?

De plus, il est marqué dans le verset, que ‘Hamor parvint à la séduire en parlant à son cœur, et encore plus étonnant, quand Chim’on et Lévi, les fils de Ya’acov sont venus pour libérer leur sœur, ils ont l’arracher des griffes de ce mécréant, contre son gré.

Il faut admettre que ce passage est un des plus énigmatiques de toute notre Tora. Comment la fille de l’homme le plus saint au monde, a-t-elle pu s’attacher à ce prince perverti et impie : symbole du matériel et des bas-fonds de ce monde ?

Mon compagnon d’étude, Rabbi Imanouel Mimran, m’a rapporté les paroles du Gaon de Vilna.

La paracha nous enseigne pourquoi Dina a fauté :

« Vatetsé Dina … Lirote bivnote haharetz » – « Dina sortit pour voir les filles du pays. »

Rachi précise ailleurs que cette génération n’était pas si dépravée, les populations avaient tiré une leçon du maboul, de la destruction du monde, causée parla débauche.

Malgré tout, la Crainte du Ciel des filles du pays, n’avait rien de comparable avec celle de la fille de Ya’acov. Le fait même d’avoir simplement regardé ces filles a abaissé considérablement son niveau spirituel.

Le Gaon nous révèle ici un secret : lorsqu’on observe un groupe humain, inconsciemment, et malgré nous, on finit par lui ressembler.

Par exemple, si un étudiant en Tora sérieux observe des êtres oisifs et désinvoltes, il perdra sans aucun doute de son assiduité et de sa ténacité dans le service Divin. Il en va de même pour chacun d’entre nous, selon notre niveau.

Voilà comment nous pouvons peut-être expliquer la Halakha, qui interdit d’observer un racha’, de peur qu’on soit contaminé par ses mœurs dissolues et entraîné dans ses mauvais chemins.

Sortant d’un milieu protégé, Dina a perdu sa vigilance. En voyant des jeunes filles moins sérieuses, elle s’est affaiblie et fut sensible aux paroles du fils de Chkhem, qui pénétrèrent son cœur et finirent même par la séduire, lui faisant oublier qui elle était et d’où elle venait.

Ces paroles font trembler, elles s’inscrivent dans la continuité du chi’our des Quelques gouttes de Lumière pour l’Éternité sur la paracha Bamidbar : « Dis-moi qui est ton voisin, je te dirai qui tu es. »

La Tora attire ici notre attention sur l’aspect fondamental de l’entourage et du rôle constructif ou destructeur, qu’il peut jouer sur notre développement et celui de nos enfants.

L’entourage, s’il est réfractaire à la Tora peut s’avérer des plus dangereux, il peut littéralement empêcher quelqu’un de bonne volonté, de prendre le chemin d’Hachem et du monde de l’Éternité.

Outre le fait de l’influence intrinsèque d’un mauvais groupe sur un individu (décrit précédemment), le regard des moqueurs est très difficile à soutenir et peut parfois dissuader quelqu’un de vivre dans la Vérité, quand bien même il aurait identifié cette dernière comme telle.

Faisons alors attention de choisir toujours des amis plus avancés que nous dans la ‘avodat Hachem, afin qu’ils puissent nous influencer dans le bien et nous rapprocher d’Hachem, ce qui est la finalité de notre vie.

Que nous ayons le mérite de recevoir le meilleur cadeau au monde : un bon entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.