1ère goutte d’Emouna : Le manque de pudeur amène la mort dans le monde

BECHEM HACHEM NA’ASSÉ VÉNATSLIAKH
13.10.20 – 25 Tichri 5781 (1ère GOUTTE)

BERECHIT

 

Le manque de pudeur amène la mort dans le monde

 

En étudiant la paracha de Béréchit, j’ai découvert avec l’aide du Ciel, quelque chose d’exceptionnel, que je tiens à vous faire partager.

Nous voyons dans le récit de la première faute de l’histoire de l’humanité, communément appelée« la faute du fruit défendu », que le détonateur a été la tentation exercée par le serpent sur ‘Hava.

En effet, il lui disait :

« Si jamais tu goûtes de ce fruit, alors tu seras éternelle et tu pourras créer des mondes comme Hachem. »

N’écoutant pas la Volonté d’Hachem et se dénudant du seul commandement, qui leur avait été ordonné, le Créateur décréta la fin de l’éternité pour Adam et ‘Hava et pour l’ensemble du genre humain.

C’est alors que l’homme devint mortel. Lorsqu’on se demande, quel intérêt avait le serpent à inciter Adam et ‘Hava à fauter, on voit dans Rachi une réponse surprenante.

Le serpent surprit Adam et ‘Hava au moment où ils entretenaient une relation intime. Il désira s’unir à ‘Hava. Il espérait qu’Adam mange du fruit le premier et meurt avant sa femme, pour qu’il puisse se marier avec elle.

Il est indéniable à la lumière de ce commentaire que le manque de pudeur est, ce qui sema la mort dans l’humanité.

Pour arriver à ses fins, le serpent se mit à tenter ‘Hava et à la séduire par des paroles mensongères.

Ce récit est édifiant, il se passe de tout commentaire, il doit simplement nous faire prendre conscience de l’importance fondamentale de la pudeur, dont nos Sages nous disent qu’elle est un bouclier contre la mort, la maladie et tous les maux du monde. Et pour preuve…

Que nous ayons le mérite de nous renforcer dans ce domaine, de vivre en respectant les lois de pudeur vestimentaire, mais également en tâchant de vivre cachés, pour ne pas attirer les envies et les regards de notre entourage.

Ainsi nous serons protégés par Hachem et par Sa Torah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.