264e goutte d’Emouna : L’interdiction de ressembler à un homme ou à une femme

BÉCHEM HACHEM NA’ASSÉ VÉNATSLIAKH
10.09.19 – 10 Eloul 5779 (264ème GOUTTE)

KI TETSÉ

 

L’interdiction de ressembler à un homme ou à une femme

 

 

         Nous voyons dans la paracha une interdiction de la Tora, relative à un commandement négatif (Chapitre 22, verset 5) :

« Une femme ne portera pas de costume masculin et un homme ne mettra pas de vêtement de femme. Hachem, Ton D. a en horreur quiconque agit ainsi.»

Rachi précise ici que ces comportements conduisent inéluctablement la femme et l’homme à la débauche, au dévergondage.

Rachi rapporte également de ce verset l’interdiction pour l’homme de s’épiler ou de se raser les poils des aisselles, ainsi que nous l’enseigne le Talmud Nazir (59a).

J’ai reçu de nombreuses questions d’amis et de talmidim sur les lois relatives à l’épilation, pour la gente masculine.

Il faut savoir que c’est formellement interdit par la Tora, et nous l’apprenons de ce verset, c’est un comportement féminin. Il est interdit de s’épiler les poils du torse comme certains peuvent le faire par méconnaissance de la loi, il en va de même pour les sourcils.

Ces lois sont également décrites par le Talmud Makot qui prescrit, au temps du Bet Hamikdach où le Sanhédrin opérait, des peines de flagellation, pour tous ceux qui enfreignaient ces commandements négatifs de la Tora.

Nous pouvons préciser également que la coloration ou la teinture de la chevelure pour les hommes sont formellement interdites par la Tora, car c’est une habitude féminine.

La Tora insiste pour que l’homme reste homme et que la femme soit femme, afin que chacun des conjoints puissent avoir sa place au sein du foyer et apporter à l’autre ce dont il manque.

La Tora lutte ici contre les phénomènes de société, qui visent à ce que chacun prenne la place de l’autre, ce qui engendre un déséquilibre très nuisible à une vie commune.

Écouter la voix d’Hachem nous permettra d’atteindre la plus belle de toutes les bénédictions : la paix du foyer !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.