30e goutte d’Emouna : Le peuple juif, construit sur la concession et le don de soi

BECHEM HACHEM NA’ASSÉ VÉNATSLIAKH
26.11.20 – 10 Kislev 5780 (30ème GOUTTE)

VAYÉTSÉ

Le peuple juif, construit sur la concession et le don de soi

 

Á l’approche de ce chabbat, voici encore quelques paroles, inspirées de nos saints patriarches et matriarches, qui nous permettront de nous renforcer et de méditer, pour mieux vivre.

La paracha nous décrit l’immense sacrifice, que nous avions déjà évoqué dans une goutte de Lumière du jour de la Hiloula de Ra’hel, qui fut prête à se priver de son mariage avec Ya’acov Avinou, pour que sa sœur Léa ne soit pas humiliée.

On se souvient, que Lavan avait donné Léa à la place de Ra’hel et que pour éviter tout subterfuge, Ya’acov avait transmis des signes à Ra’hel, afin de la reconnaître durant la nuit de noces. Mais Ra’hel, voyant que sa sœur allait subir une honte profonde, n’hésita pas à lui transmettre les signes.

Ce qui ressort d’ici, est le sacrifice à toute épreuve et l’abnégation hors norme, dont nos matriarches firent preuve.

C’est sur cette concession, cet amour de l’autre et de son honneur, cet amour d’Hachem et du triomphe de Sa Volonté, que tout le peuple juif est basé.

Nous voyons cela depuis, Sarah Iménou, qui constatant qu’elle était stérile et qu’Avraham Avinou n’avait pas de descendant, fut prête à lui donner sa servante Hagar, afin d’assurer la pérennité du monde. Face à ce dévouement et aux prières ferventes d’Avraham Avinou, Hachem les récompensa par la naissance d’Yits’hak.

Ils étaient alors âgés respectivement de quatre-vingt-dix et quatre-vingt-dix neuf ans !

Á un comportement surnaturel, réponse miraculeuse !

De même, nous voyons que Yits’hak et Rivka ne se sont pas séparés, malgré une longue stérilité. Ils ont prié l’un pour l’autre, et leur amour et leur solide foi leur ont permis de vivre un miracle : Hachem lui a donné la possibilité d’enfanter, en changeant les données de départ.

Le récit de la création des douze tribus foisonne de sacrifices et de concessions de la part des mères d’Israël.

Outre le sacrifice qui compte parmi les plus élevés de toute l’histoire de l’humanité, que nous citions en préambule, concernant Ra’hel pour sa sœur, nous voyons qu’elle fut prête également (suivant l’exemple de Sarah Iménou) à donner sa servante Bilha, afin que Ya’acov Avinou bâtisse le peuple juif par elle (Chapitre 30 verset 3). Deux tribus furent issues de ce sacrifice !

Léa en fit de même, voyant qu’elle avait cessé d’enfanter, et inspirée par la prophétie comme Ra’hel, elle décida alors de céder sa servante à son mari, afin qu’il continue de construire par elle le peuple d’Israël. Zilpa enfanta alors deux fils à son tour.

C’est alors que par le mérite et en récompense de ce sacrifice, Hachem gratifia à nouveau Léa, de la naissance d’un cinquième fils, puis d’un sixième fils.

Un septième fils était dans son ventre et elle décida alors de prier pour que ce soit une fille (Chapitre 30, verset 21 et commentaire de Rachi qui rapporte le Traité Brakhot 60a), afin que Ra’hel n’ait pas moins de part dans la fondation des tribus que les servantes (2).En effet, dix garçons étaient déjà nés, en ce temps-là !

Par le mérite de ce nouveau sacrifice, Ra’hel eut enfin le mérite de donner naissance à deux tribus d’Israël : Yossef et Byniamin.

Nous voyons de la construction du peuple d’Israël combien la l’abnégation et le don de soi sont chers, aux yeux du Créateur.

Ces qualités présentent une dimension fondamentale, pour édifier un foyer saint.

On peut voir en cela la base de toute la bérakha, du chalom baït, qui s’établit pour l’Eternité, quand chacun est prêt à s’effacer et à faire des concessions, pour que l’autre existe et trouve sa place.

Que nous ayons le grand mérite d’œuvrer en ce sens, pour fonder des générations de tsaddikim, qui illumineront le monde par la lumière de la Tora et des mitsvot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.