222e goutte d’Emouna : Sanctifier le Nom d’Hachem

BECHEM HACHEM NAASSE VENATSLIAKH
09/07/19 – 6 Tamouz 5779 (222ème GOUTTE)

Sanctifier le Nom d’Hachem

 

Chère famille,

Dans la Paracha Houkat, nous voyions comment Moshé Rabénou a été sanctionné par Hachem du fait qu’il avait frappé le rocher afin d’abreuver le peuple, suite à leurs plaintes multiples dans le désert.

Hachem lui avait demandé de parler au rocher, et à cause de cette faute il n’a pas mérité d’entrer en Terre d’Israël, alors que c’était un de ses rêves les plus chers. Pourquoi une sanction si sévère pour un acte qui n’a pas l’air si grave ?

Nos Sages nous expliquent pourquoi Hachem en a voulu à son fidèle serviteur ; Moshé, qui toute sa vie s’était battu pour sanctifier le Nom d’Hachem avait cette fois ci empêché la sanctification de Son Nom. Rachi[1] commente :

« Si jamais vous aviez parlé au rocher et qu’il eût fait jaillir de l’eau, J’aurais été sanctifié aux yeux de la communauté d’Israël qui se serait dit : « si ce rocher qui ne parle, ni n’entend ni n’a besoin de nourriture exécute l’ordre de Hachem, a plus forte raison nous incombe-t-il de le faire » ».

Rachi à un autre endroit, dit également, « Si déjà ce rocher qui n’est soumis à aucun salaire et à aucune punition écoute l’ordre d’Hachem sans avoir besoin de recevoir de coups, à plus forte raison nous incombe-t-il de le faire, nous qui sommes soumis au principe du salaire et de la punition fonctions de notre comportement devant l’Eternel ».

J’avais lu un jour, qu’Hachem se montre plus sévère avec l’homme dans le domaine dans lequel il excelle le plus. C’est pourquoi Il n’a pu pardonner cette faute à Moshé Rabénou Son serviteur du fait qu’il avait consacré sa vie au Kidouch Hachem.

Que nous ayons tous aussi le grand mérite de faire partie des enfants qui sanctifions le Nom d’Hachem, comme il est dit, ce commandement compte parmi les plus grands, permettant de rapprocher des enfants de Leur père Céleste, en montrant combien Hachem est bon, et combien il est doux de se tenir dans le chemin de la Tora.

 

[1] Bamidbar Chapitre 20 verset 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.