146e goutte d’Emouna : Encore une clé pour recevoir la Tora : Pourquoi le peuple juif a-t-il été élu ? (suite)

BECHEM HACHEM NAASSE VENATSLIAKH
27.05.20 – 4 Sivan 5780 (146ème GOUTTE)

 

Encore une clé pour recevoir la Tora : Pourquoi le peuple juif a-t-il été élu ? (suite)

 

Chère famille,

Après le commentaire d’hier, qui compte parmi les plus merveilleux que j’ai pu étudier, nous nous devons de nous interroger sur un point qui reste obscure.

Nous avons dit, que le mérite des enfants d’Israël qui leur a permis de recevoir la Tora était qu’ils ont consenti à accepter toute la Tora alors que les peuples des Nations ont refusé le point qui leur était le plus difficile à accomplir.

Cependant le Talmud[1], nous enseigne que lorsque tous les peuples des Nations refusèrent la Tora, Hachem vint devant le dernier Peuple qui était Israël, et c’est alors qu’Il retourna le Mont Sinaï au-dessus de nos têtes en nous menaçant : « Si vous recevez la Tora c’est bien, le cas échéant, le monde retournera au Tohu Bohu ». Ceci est tout à fait logique, sachant que le monde entier n’a été créé que pour la Tora, si personne ne l’acceptait alors le monde n’aurait plus eu de raison d’être.

Le Talmud énonce un mécanisme qui fut repris en Droit Civil qu’on appelle le vice du consentement. Nous savons que si quelqu’un fait un contrat avec son prochain, et que son consentement a été vicié soit par la violence, soit par l’erreur ou par le dol, alors le contrat est nul et non avenu. Ici aussi, nous pouvons nous dire que les enfants d’Israël ont accepté la Tora sous la contrainte et sous la peur, alors si c’est ainsi, c’est comme s’ils ne l’avaient pas reçu, et ils n’ont aucun mérite.

Cette question m’avait été posée lorsque j’avais dit ce commentaire il y a environ 5 ans, par mon grand Père Yaacov Ben Yamna Parienté[2].

En questionnant tous les rabbanim de mon entourage, je finis avec l’aide du Ciel, par recevoir une réponse merveilleuse du Rav Moshé Roubine[3].

Le Rachi commente le verset de la dernière Paracha du Houmach[4], Vezoth Habérakha: « Même Hachem aime les peuples, tous Ses Saints sont dans ta main, et eux ont été blottis à tes pieds portant tes paroles », qui décrit comment les enfants d’Israël se sont tenus face à Hachem au Mont Sinaï.

Jusqu’à ce que nous étudiions ce commentaire de Rachi, nous pensions que les Bné Israël se tenaient debout, et qu’Hachem a approché le Mont Sinaï d’eux en le suspendant au-dessus de leurs têtes. Mais Rachi nous dit : « Et eux ont été blottis à tes pieds » : « Et ils méritaient une telle chose (de recevoir la Tora) car ils s’étaient blottis à l’intérieur du dessous de la Montagne à tes pieds au Sinaï. Toukou signifie « s’insérer à l’intérieur de tes pieds ». Ce qui signifie que ce n’est pas le mont Sinaï qui est venu au-dessus de nos têtes, mais nous qui nous sommes placés sous la coupole retournée !

Quel est le message ici, mes chers frères ? En fait les Bné Israël voyant qu’ils ne pourraient peut-être pas résister à l’épreuve du libre arbitre décidèrent de le minimiser en se plaçant dans une situation dans laquelle ils seraient obligés d’accepter la Tora.

Ça peut sembler de la faiblesse à première vue, mais c’est la vraie grandeur, de ne pas se surestimer, de connaître ses limites et ses failles, d’agir avec crainte du Ciel, avec foi et naïveté devant Hachem. C’est le comportement suivi par le monde de la Tora orthodoxe, qui s’il semble parfois aux yeux de certains adopter des attitudes extrêmes, n’hésite pas à se mettre des barrières, pour se contraindre à faire la Volonté d’Hachem. Cette restriction des libertés conduit à la vraie liberté, celle de servir Le Créateur, celle de se délivrer de son Yetser Hara. La seule solution pour y parvenir : mériter de recevoir la Tora. Que nous la méritions tous B’H.

[1] Traité Shabbat 88 a

[2] Qu’Hachem lui prête longue vie et lui accorde une réfoua Chéléma

[3] qui était alors Rosh Kollel à Toulouse.

[4] Devarim 33,3 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.