142e goutte d’Emouna : Le besoin : encre de jonction avec Hachem & avec les hommes

BECHEM HACHEM NAASSE VENATSLIAKH
21.05.2020 ‐ 27 Iyar (142ème GOUTTE)

 

Le besoin : encre de jonction avec Hachem & avec les hommes

 

Chère famille,

Quelques mots du Rav Simh’a Cohen, grand spécialiste du Chlom Baït à Bné Brak. 

Il explique dans son livre « L’échange ou l’art du partage » pourquoi Hachem a créé un manque et un besoin en l’homme, alors qu’il aurait pu être crée sans aucun besoin.

La réponse est que sans le besoin, l’homme et la femme n’auraient pas ressenti le besoin de s’attacher au Créateur et de lui demander ce qu’il leur manque. Nous voyons ainsi même des Patriarches et des Matriarches qui étaient d’une dimension infiniment plus élevée que la nôtre et pourtant, à la question pourquoi Hachem a causé en eux, de longues stérilités : le Talmud[1] répond : « Ki Hachem Mitavé litfilatane chel tsadikim » : « Hachem nourrit une passion pour la Tefila des Justes ». Nous comprenons d’ici que si ces Tsadikim n’avaient pas eu de besoins, et qu’Hachem ne les avaient créé imparfaits et manquants, alors ils n’auraient pas développer ce lien aussi privilégié avec leur Créateur.

Nous ne devons pas ici voir un défaut de la part des Tsadikim, c’est juste un constat de la Nature humaine telle que l’a conçue le Créateur de toute chose.

De même Hachem a créé des besoins entre la femme et l’homme, entre les hommes entre eux, afin que des foyers puissent s’ériger et que la pérennité du monde soit assurée.

Si on n’avait pas besoin les uns des autres alors nos relations n’auraient pas été ce qu’elles sont. En connaissant cet état de fait, nous devons veiller à combler les besoins de nos femmes, de nos maris, de nos enfants, de nos amis, de nos parents, afin d’accomplir la finalité de notre existence, qui est de ressembler à Hachem qui comble les besoins de tout un chacun.

[1] Traité Yevamot 63a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.