181e goutte d’Emouna : La Tora : bouclier d’Israël (suite)

BECHEM HACHEM NAASSE VENATSLIAKH

06.05.19 ‐ 2e jour de Roch Hodesh Iyar (181ème GOUTTE)

 

La Tora : bouclier d’Israël (suite)

 

Poursuivons encore ce merveilleux commentaire d’hier. Nous expliquions le fait que la Tora constitue un véritable bouclier pour les enfants d’Israël.

En effet, le Tana DébéEliyaou Zouta (recueil composé par Eliyaou Hanavi) confirme qu’un Talmid Hah’am[1]  n’a pas besoin de glaive, ni de javelot, ni de couteau, ni d’arc à flèches (qui étaient les armes de cette époque, on pourrait dire de nos jours de la bombe atomique), mais seulement de sa Tora.

 

La Tora : notre assurance-vie, 100% garantie

Ainsi que nous l’avons vu hier, Hachem Itbarakh, disait Rabbi Imanouel Tolédano mon maître, nous propose l’assurance-vie la plus fiable qui soit. Il s’agit bien sûr de s’adonner de façon régulière et périodique à l’étude de la Tora qui est notre seule garantie.

Aussi bien au niveau individuel qu’au niveau du peuple, la Tora nous a toujours préservé à travers les générations ainsi qu’en dispose le Talmud[2] au nom de Rabbi Yeoshoua Ben Lévi, commentant le Tehilim[3] de David Hamelekh : « Omdote Ayou raglénou bicharaï’h Yeroushalaïm », « Nos pieds tenaient (les pieds des combattants de l’armée d’Israël étaient fermes au combat) dans les portes de Jérusalem ».

 

Etudier la Tora : le secret de la réussite dans tous les domaines

Le Talmud commente : par quel mérite les pieds des guerriers tenaient sur le front ? Par le mérite de ceux qui restaient dans les portes de Jérusalem, et qui étudiaient la Tora afin de faire triompher le peuple d’Israël.

Le Rébé Imanouel racontait enfin qu’un jour il était à la plage, des sauveteurs sont venus lui demander une Brakha pour recevoir la protection d’Hachem. Le Rav les a bénis. Quand ils ont demandé la bénédiction pour le 3ème sauveteur qui était resté en haut, à son poste de garde, le Rébé leur a répondu : « celui-là n’a pas besoin de ma Brakha, le fait qu’il étudie son livre de Tora lui procure la Brakha d’Hachem directement ».

Chère famille, nous avions commencé cette série, en parlant de l’importance de la foi en nos sages et en leurs paroles. Ancrons alors bien en nous ces réalités qui sont occultées par le monde rationnel et illusoire dans lequel nous vivons ; sachons investir dans les valeurs sûres qu’Hachem nous a transmises, ainsi nous mériterons la Protection du Maître de toutes les forces et de tous les pouvoirs…

[1] homme qui étudie la Tora jusqu’à la maîtriser

[2] Traité Makot 10a

[3] 122

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.