174e goutte d’Emouna : La foi dans nos Sages: une question de survie

BECHEM HACHEM NAASSE VENATSLIAKH

24.04.19 ‐ 19 Nissan 5779 (174ème GOUTTE)

La foi dans nos Sages: une question de survie

 

Le Talmud[1] rapporte qu’un jour Rabbi Yohanane était en train de faire un commentaire sur le Tora, et déduisait d’un verset qu’au temps du Machiah’, la porte de Jérusalem, serait en diamant et mesurerait environ l’incroyable taille de 18 mètres sur 18.

Ne pas remettre en cause les paroles de nos Sages

Un des élèves du Rav émit en son cœur un doute, quant à la véracité des paroles de son maître, qui avaient pourtant été déduites de la Tora. Il ne pensait pas que des diamants d’une telle taille puissent exister. Quelque temps plus tard, devant se rendre dans un endroit lointain, cet élève se trouva sur un bateau. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit, des anges sortant du fond des océans se passer des diamants énormes.

A cet instant il regretta d’avoir été dubitatif. Alors qu’il était assis à la Yeshiva un jour où Rabbi Yohanane prononçait cette Drasha sur les portes de Yeroushalaïm, il se leva fièrement au milieu de l’assemblée pour confirmer cette thèse, après avoir vu de tels diamants.

Sur ce le Rav le reprit, en lui disant : « Et si tu n’avais pas vu ces diamants alors tu n’aurais pas cru les paroles des Sages ? »

Cet élève ne tarda pas à se retirer pour le monde de la vérité. Nous comprenons ici la grave punition réservée à ceux qui ne placent pas leur confiance dans les Sages d’Israël. C’est l’un des commandements fondateurs de notre Sainte Tora. C’est pourquoi il faut ancrer en nous le fait qu’Hachem et  Sa Tora sont la seule vérité, ainsi que les prophètes et les grandes Lumières de l’Humanité que sont nos Hahamim. Ceci fait partie des 13 attributs de Foi qui nous ont été révélés par le Ramban.

 

Les Sages nous aident à y voir clair

L’épreuve de la fin des temps, comme nous ne cessons de le répéter sera de continuer à garder la Foi en Hachem, malgré toutes les épreuves et les contradictions auxquelles nous serons confrontés. Vivant dans l’inconcevable et dans l’obscurité profonde, les Sages seront nos seuls repères éblouissants qui nous permettront de triompher de la dernière guerre et de mériter la félicité éternelle.

[1] Traité Sanhédrin 100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.