30e goutte d’Emouna : Ramener une âme à Hachem, c’est sauver un monde

Le Rambam nous enseigne que ramener une âme à la Tora est la plus grande des Tsédaka que l’on puisse faire (dans la section relative à la Tsédaka de son Michné Tora).
En effet, nous comprenons aisément que lorsqu’on donne de l’argent à un pauvre, cette somme n’est utilisable qu’une seule fois. En revanche, rapprocher un frère de la Techouva, c’est lui sauver la vie dans ce monde-ci, et dans le monde futur.

» Lire la suite

28e goutte d’Emouna : Le Livre de VAYKRA : l’Architecte à l’honneur

Le Rav Yts’hac Jessurun Chelita, rapportant un Midrash Rabba sur le début de Vaykra pose la question : comment se fait-il que le Livre de Vaykra commence par « Vaykra Hachem El Moché », « D’ appela Moché » mettant en exergue Moché Rabénou, et non pas les lois relatives aux sacrifices qui sont pourtant la pierre angulaire de ce livre ?

» Lire la suite
1 59 60 61 62 63 73